Charlie Hebdo insulte le prophète de l'islam d’égorgeur d'enfant de pervers sexuel et d'homsexsuel

Charlie Hebdo insulte de pervers et d’homosexuel le prophète de l’Islam

[pullquote]

Charlie Hebdo, est passé des caricatures du prophètes aux insultes dans deux vidéos « humoristique » ou il insinue clairement que le prophète de l’islam est un égorgeur d’enfants, un pervers sexuel et un homosexuel.[/pullquote]

Charlie Hebdo insulte le prophète de l'islam d’égorgeur d'enfant de pervers sexuel et d'homsexsuel

Charlie Hebdo insulte le prophète de l’Islam d’égorgeur d’enfant, de pervers sexuel, et d’homosexuel

Élisabeth Schemla et son islamophobie

Élisabeth Schemla et son islamophobie

[pullquote]

Je ne cesse de dire qu’il y a depuis quelques années une bataille qui est menée entre la communauté juive et musulmane, de qui sera le plus français ? Je parle évidemment des personnes engagées politiquement pas de la masse qu’elle soit juive ou musulmane qui en on rien à faire et vivent en bonne intransigeance. Ecouter la haine d’Élisabeth Schemla s’exprimer et qui parle au nom des Français comme d’habitude.

[/pullquote]

Élisabeth Schemla et son islamophobie

Élisabeth Schemla et son islamophobie

Affaire Halimi : la sortie d’Aymeric Caron que vous n’avez pas vue sur France 2

Affaire Halimi : la sortie d’Aymeric Caron que vous n’avez pas vue sur France 2

[pullquote]

Ceux qui se plaignent de la barbarie des uns justifient la barbarie des autres. Ceux qui se plaignent que l’on banalise la mort d’enfants juifs, expliquent et justifient la mort d’enfants musulmans. Ceux qui reprochent à certains d’exhiber leurs morts, font de leur propre morts un outil politique voir un business pour d’autres . Au nom de quoi nous n’aurions pas le droit d’expliquer la tuerie de Mohamed Merah sans pour autant être taxé de pro Merah? Qui décide de notre limite à raisonner ? 

[/pullquote]

Affaire Halimi : la sortie d’Aymeric Caron que vous n’avez pas vue sur France 2

Affaire Halimi : la sortie d’Aymeric Caron que vous n’avez pas vue sur France 2

Aymeric Caron est de gauche. La preuve, il n’aime pas qu’on tue des enfants. Surtout quand ce sont des enfants palestiniens tués par des soldats israéliens – ce qui, malheureusement arrive, comme dans toutes les guerres, même si on n’a jamais vu les Israéliens acclamer un tueur d’enfants comme l’ont fait les Libanais en accueillant en héros Samir Kuntar, dont le haut fait d’armes était d’avoir fracassé la tête d’une fillette israélienne sur des rochers. Passons, un enfant est un enfant et moi non plus, je n’aime pas que les enfants meurent.

Cependant, on dirait que l’amour des enfants peut faire perdre tout discernement aux plus grands intellectuels. Oui, Caron est un grand intellectuel sinon, il n’aurait pas eu les honneurs de l’éditorial de Jean Birnbaum dans Le Monde des Livres, pour son dernier ouvrage, plaisamment intitulé Incorrect. De méchantes langues vous diront que ce texte indigent et truffé de calomnies court avec zèle d’un lieu commun à une contre-vérité. Pas moi. Pourtant, pour m’attaquer, cet esprit supérieur ne s’est pas donné la peine de me lire, sans doute par peur d’être influencé. Je lui pardonne volontiers, car Caron, et Birnbaum avec lui, dénonce courageusement mon omniprésence médiatique. N’ayant aucun engagement régulier à la télévision, il m’arrive assez fréquemment d’être invitée ici ou là – s’agissant du Service public deux ou trois fois l’an par Taddéï : alors oui, je suis flattée que mon aimable confrère, si j’ose dire, me voie dès qu’il allume la télé – quand le pauvret, lui, résiste dans l’ombre sur France 2 le samedi soir. Que je puisse indisposer, au point que mon image les poursuive, des adversaires aussi titrés, sans avoir à bouger de chez moi, que le patron d’un grand supplément littéraire et un chroniqueur-vedette se mettent à deux pour me cogner, j’avoue que cela me va droit à l’égo. Je suis partout !

D’accord, ce n’est pas le sujet. Quoique. En vrai, c’est toujours un peu le même sujet: la morgue satisfaite, la bonne conscience d’airain, la haine de la différence intellectuelle qui s’avancent dans les habits de la vertu, du courage et de la tolérance ; le refus de toute complexité drapé dans l’indignation ; les idées courtes et les phrases longues.

Oui, oui, les faits, j’y viens ! Vendredi soir, pendant le tournage de « On n’est pas couchés ! », une altercation, assez violente paraît-il, a mis aux prises Aymeric Caron, chroniqueur gauche de Laurent Ruquier, et le metteur en scène Alexandre Arcady, venu défendre 24 jours, son film sur la séquestration et l’assassinat de Ilan Halimi. J’ai entendu parler de cet incident par quelqu’un, qui en avait entendu parler par quelqu’un…qui connaissait Arcady ou une de ses connaissances. Il n’est même pas scandaleux, juste révélateur d’un état d’esprit commun aux milieux islamistes et à une certaine gauche, plus active dans les médias que dans les partis – ce qui n’est pas nécessairement rassurant. Dans le paquetage idéologique de Caron et de ses multiples clones, il y a, entre autres certitudes rangées au carré, celle qu’Israël est l’un des noms du mal. Alain Finkielkraut aussi – logique, puisque Finkielkraut soutient Israël. N’empêche, il est un peu vexant que Finkie ait droit à un chapitre pour lui tout seul, et Zemmour pareil, alors que moi, j’en partage un avec « Marine », ben oui chef, pourquoi faire compliqué ? Lévy, Le Pen, tout ça, c’est qu’un tas de fachos, non ?

Revenons à notre Caron et à sa dispute avec Arcady. Il est dommage que cette édifiante scène de la vie parisienne ait été coupée au montage – chapeau au monteur car on ne voit rien. La productrice Catherine Barma en a d’ailleurs informé Alexandre Arcady à l’issue du tournage. C’est que les propos de Caron semblent avoir effaré pas mal de monde jusque dans l’équipe de l’émission, aussi a-t-elle dû penser qu’il était inutile de les infliger au téléspectateur. Cette décision est parfaitement légitime. S’agissant d’une conscience morale et d’un penseur de la stature de Caron, il est tout aussi légitime d’éclairer le public, qu’il s’emploie à rééduquer en l’insultant, sur son intéressante vision du monde. Faute de disposer des images, j’ai demandé à Alexandre Arcady de me relater l’accrochage. Par souci de loyauté envers ses employeurs, Natacha Polony a, pour sa part, préféré s’abstenir de tout commentaire, se contentant d’observer que mon récit était, dans l’esprit sinon dans la lettre, conforme à ses souvenirs. Quant à Aymeric Caron, il n’a pas dû avoir eu le temps de répondre à mes messages sollicitant sa version, mais il est le bienvenu s’il souhaite amender celle-ci. Du reste, il me remerciera certainement, car il doit être du genre à assumer ses opinions. Même pas peur. D’ailleurs, de quoi aurait-il peur : s’il était dangereux de dire des âneries, il le saurait.

Polony ouvre le feu. Après quelques amabilités sur le film, elle regrette que le parti choisi par le cinéaste, raconter le drame du seul point de vue de la victime et de sa famille, l’empêche de montrer ce que cette terrible affaire dit de notre société. Il aurait fallu s’intéresser aussi aux motivations des membres du gang des Barbares, précise-t-elle. Elle veut parler de ce mélange de haine des Juifs et d’appât du gain qui a tué Ilan Halimi et qui fait des ravages dans la jeunesse des banlieues, bien au-delà de ces sinistres branquignols du crime. Le cinéaste ayant évoqué la souffrance de « la Communauté », elle ajoute que cette affaire ne doit pas être seulement celle des Juifs. Je l’avoue, l’insistance de certains milieux juifs à imputer ce crime odieux à la seule passion antisémite à l’exclusion de toute autre affect mauvais et, dans la foulée, à faire de Ilan Halimi le « mort des Juifs », m’a souvent mise mal à l’aise. En tout cas, Polony a raison : l’antisémitisme n’est pas le problème des Juifs.

Passablement tendu, Arcady croit déceler dans les propos de la chroniqueuse la tentation de justifier l’injustifiable. Il s’énerve un peu. Aymeric Caron, lui aussi, a entendu de travers, mais par chance, il a entendu ce qu’il voulait entendre. Je suis en partie d’accord avec Natacha, il ne faut pas se focaliser sur l’antisémitisme, embraye-t-il ravi, au grand dam de l’intéressée. Puis, consultant ses fiches soigneusement préparées, il déplore, chiffres à l’appui, que le film passe sous silence les actes islamophobes qui ont bien plus augmenté que les actes antisémites. On ne voit pas bien le rapport. Veut-il dire qu’on en fait un peu trop pour une affaire certes terrible mais isolée, quand l’islamophobie est une réalité quotidienne ? On n’ose le penser, mais Arcady en est convaincu. Le ton monte. Le cinéaste remarque fort justement qu’il n’y a plus un seul élève juif dans les écoles publiques de Seine Saint Denis. À quoi notre Jean Moulin d’opérette répond qu’il est contre tous les racismes. Tant d’audace laisse coi. Polony reprend la parole, évoque Les Territoires perdus de la République, rappelant qu’il a fallu des années pour qu’on accepte de regarder en face la réalité du « nouvel antisémitisme », en clair l’antisémitisme arabo-musulman, devenu une opinion, et une opinion courante, dans une proportion inconnue de la jeunesse des banlieues. Arcady ne sait plus comment la discussion en arrive à Merah. Si on interrogeait Merah, déclare alors Caron, il dirait qu’il a tué des enfants juifs parce que l’armée israélienne tue des enfants palestiniens. Bien sûr, ça ne justifie rien, mais tout de même, c’est vrai que Tsahal tue des enfants. D’ailleurs, là encore, il a les chiffres. Sous le regard médusé des invités, il brandit ses notes, puisées dans le rapport d’une ONG. J’ai les chiffres ! Qu’est-ce que vous répondez à ça ? Arcady s’étrangle. Vous osez dire que l’armée israélienne tue des enfants !, hurle-t-il. Réponse un peu maladroite car la phrase de Caron est factuellement exacte, mais tout le monde a compris. En particulier Polony, qui demande à son partenaire s’il n’a pas perdu la tête. Tu viens à une émission sur Ilan Halimi avec des données sur les Palestiniens tués par l’armée israélienne, est-ce que tu te rends compte de ce que tu fais ?

Attention, tout cela ne fait nullement de Caron un antisémite – et là, il ne s’agit pas d’une antiphrase. Espérons que nul n’aura la sottise de proférer cette accusation mensongère qui lui permettrait de jouer les offensés avec les trémolos d’usage. Caron n’est pas antisémite, il est juste l’un des meilleurs représentants de ce qu’Orwell appelait l’esprit de gramophone. Il pense ce qu’on lui a dit qu’il fallait penser pour avoir le chic radical.

Laurent Ruquier, quant à lui, n’a rien vu venir. On ne saurait le lui reprocher, quand ça part en vrille, on n’y peut rien. Pour calmer le jeu, il passe la parole aux autres invités. À l’écran, on les verra rivaliser dans le bon sentiment et communier dans leur admiration pour 24 jours, un film qui devrait être obligatoire dans les écoles. Tous déclarent fermement être contre le racisme, l’antisémitisme et le nazisme, sans oublier l’homophobie qui tue, elle aussi. Tous le proclament solennellement, les heures les plus noires ne doivent pas revenir. Ouf, on peut enfin aller se coucher.

SOURCE

Butin de Guerre

Le Butin de Guerre

[pullquote]

Le canard enchainé a divulgué il y a cela quelques jours que Dieudonné avait bien un compte en banque Iranien qu’il a  fermé en 2010. Circuler il y a rien à voir. Ils se sont bien foutu de nous les trois mousquetaires de la dissidence. 

[/pullquote]

Butin de Guerre

Butin de Guerre

S’il est vrai qu’il est plus facile pour un musulman en ce début du 21ème  siècle de citer l’équipe type du Barça -ou du Réal- que de citer 11 compagnons de Mohamed (sws) alors je dois avouer que je suis un musulman de mon temps. J’avoue aussi que la retransmission de match de football me permet d’écouter d’une oreille semi-distraite des vidéos qui ne méritent pas plus d’attention. C’est le cas des vidéos du mois du président  d’EeR. Je vous laisse à votre imagination pour découvrir le réel sens de ce sigle. Dans cet article je tenterai de revenir sur la question vieille de plus de six mois, et de ce qu’elle révélait -à ceux qui avant ne voulait pas le voire- sur le personnage et la sphère « dissidente ».

Dans « Sa vie des hauts, du Moi en Février » on apprend qu’il a fait une conférence à Marseille devant 800 personnes. On recoupe avec une information donnée par l’intéressé et on obtient un chiffre d’affaire pour cette seule conférence de 8000€. Pour les charges, un autre petit tour chez la dissidence et on sait que la location de salle a coûté 1200€. Location de sono, de chaises, frais de bouche: 1200€ pour une estimation large. Location d’une voiture, d’une chambre d’hôtel et économie d’échelle sur le voyage Paris-PACA avec une autre conférence le même week-end à Nice: 1000€ toujours avec une belle grosse louche. Faux frais, flyers et divers: 500€. On arrive à des charges de 4000€, j’arrondis bien au dessus. Résultat: 4000€ à partager entre organisateur et conférencier à Marseille. A Nice, la conférence s’est faite dans les bois, ou plutôt précise Soral avec toute sa modestie: sur la montagne comme Jésus. Sauf que ce n’est pas le pain qu’il multiplie ou ce n’est pas aux riches qu’il prend comme Robin de Sherwood.

Certains vont vouloir prendre la défense de l’ennemi public numéro deux; pour le coup on sait qui fait le classement et que les matchs à l’extérieur compte double. Leur premier argument a été: c’est le nerf de la guerre, on fait pas la révolution sans protège-tibia. Argument très pertinent, je suis prêt à croire que la moitié du chiffre d’affaire des conférences va à des structures dissidentes, apporter vos preuves. Sinon, n’inscrivez plus PAF sur vos affiches mais: Prix TTC. De plus quand on regarde E&R on voit qu’il n’y a pas de boutique, donc toute la structure repose sur les cotisations. La librairie, plutôt que d’être à 80% détenu par Soral aurait pu servir à financer la cause, pareille pour les trois autres boutiques virtuelles de Soral. Est-ce que cela l’aurait empêché de toucher ces droits d’auteur avec lesquels il vivait bien quand il était dans le système? Mais non, vous financer un «dissident» en croyant aider la «dissidence». Quand je dis que ceci «a été leur premier argument» c’est que Soral, plutôt que de répondre ou de changer, fait pleurer dans les chaumières en parlant de ses procès. Et pour ceux qui n’auraient pas la larme facile et continueraient à poser la question… coup du sombrero, petit pont d’une talonade : «je gagne moins que Hanouna» coup du foulard, y plus rien a voire.

Plus rien à voire… Le Premier Ministre -et ancien Premier Flic- M. Valls a mis le temps pour reconnaître le génie du chauve un peu nerveux (pas Zizou, l’autre assit dans son canapé rouge) et aurait classé une enquête sur le financement de la campagne du Parti Anti-Sioniste sans suite. Ce qui est pour le moins troublant, car les habitués du scudeto -a qui on ne la fait pas- ont été fouiné dans les informations de l’époque : 2009. Il ont trouver la trace d’au moins 300k€ pour le financement d’affiches, tracts, cerfa et autres imprimés. Avec cette information plusieurs questions : Est-ce que Soral à fait un chèque en bois ? Ou : qui a payé cette facture à 90 jours ouvrables ? Bon… Peut-être que Soral a demandé un chrome à Marine et qu’il continu de la payer en faisant de la pub du FN auprès des arabo-bamboulas. Ou peut-être que c’est Dieudonné qui est allé chercher les fonds en Iran. Dans cette vidéo de février, Soral dis -avec un sourire irréfréné- que « Lui » ne s’est pas rabaissé à écrire une lettre de motivation pour aller en Iran. Pourquoi révélé à ce moment, et avec un sourire « taquin », les dessous du mercato de 2009-2010 ?

Concluons (jusqu’à de nouvelles informations) avec Le Butin Guerre. Pourquoi dès 2009, alors que le butin de guerre était connu jusque dans la presse, une enquête n’a pas été ouverte ? Comment, quatre ans après, de simples internautes peuvent trouver et recouper des informations pendant que dans le même temps les services de l’état classe sans suite ? Les faits que n’importe qui peut voire : les 3 millions ont fondu de 90% par le miracle de la langue fourchue de cet ancien qui a connu les francs. Étrangement ces 300k€ coïncide au minimum avec les frais de « matériel de propagande ». Sauf qu’il faut effectuer une refonte de 97,3% en comparant simplement avec les comptes de campagne de la Liste Antisioniste (page 14, cherchez M’Bala’Bis) De ces petits 5796€ déclarés officiellement, on arrive finalement à une baisse 99,99% en écoutant Soral -sourire toujours coincé au bord des oreilles- que la seule chose qu’il a reçu des iraniens est un paquet de pistaches. Passer de 3 millions à 3 euros… Olà dans les tribune d’où une clameur se fait entendre « qui ne saute pas est un sioniste, fiste! » Euh… Hé! La pistache! Oui, la pistache. Pourquoi vous ne posez pas cette marque à l’INPI, car ce n’est pas des quenelles que vous glissez au système, c’est des pistaches par palette que vous livrez à ceux qui vous suivent.

La liberté d'être esclave

La liberté d’être esclave

[pullquote]Il faut combattre le croyant parce qu’il est libre voilà la réalité, et cela au nom d’une autre religion qui ne dit pas son nom, la Laïcité ! Pour tenir une société il faut l’infantiliser,  la pervertir, la rendre stupide, ignorante, débile, soumise ect. tout ce que la foi rejette, alors ils n’ont pas le choix que de combattre sans cesse la religion en particulier l’Islam.[/pullquote]

La liberté d'être esclave

La liberté d’être esclave

A notre époque, en France, la liberté est apparemment acquise. Cette valeur d’apparence si chère au peuple français débute même la devise de la sacro-sainte république : « Liberté, égalité, fraternité. » Qu’en est-il réellement ?

Nous avons la liberté d’expression : nous pouvons dire que la République laïque est le modèle par excellence à exporter partout dans le monde. Nous pouvons dire que la religion est une oppression, et qu’elle est l’apanage des incultes arriérés. Nous pouvons dire que la femme doit travailler pour être l’égale de l’homme. Mais malheur à celui qui a une opinion contraire à tout cela, il est alors réduit au silence le plus total, sans aucune tribune dans les médias, susceptible d’être espionné et de subir des représailles de la part des tenants de la liberté d’expression.

Nous avons la liberté de nous dénuder en public, nous pouvons boire de l’alcool, fumer, donner notre corps à n’importe quel inconnu, nous pouvons en définitive consommer à outrance…

Les hommes légifèrent selon la règle du positivisme sociologique qui veut que tout comportement observé dans une société soit licite. Ainsi, le droit ne doit pas être guidé par des normes morales supérieures, d’essence divine, mais par les désirs humains, quels qu’ils soient.

On observe alors la légalisation du « mariage » homosexuel, la permission de la fornication et de l’adultère avec toutes les maladies et les drames familiaux que cela engendre, l’incitation permanente à consommer de l’alcool dans les publicités urbaines, et on débat même de la possible légalisation du cannabis dont on connaît les effets dévastateurs.

Mais quelle est la liberté de celui qui a décidé de croire en Dieu, et de vivre conformément à ce qu’il nous a révélé ?

Quid de celui qui pense que la République telle que nous la connaissons amène les hommes à se perdre irrémédiablement ?

La réponse est simple : celui qui veut préserver son âme et son corps sera combattu de toute part. Ainsi, le voile, symbole de la pudeur physique et morale, se voit interdit dans les écoles, le monde professionnel… Ceux qui souhaitent prier pendant leur pause se retrouvent licenciés, harcelés. Ceux qui désirent instruire leurs enfants à la maison ont vu un projet de loi naître pour les en empêcher. Les écoles privées islamiques ne peuvent pas émerger tant les pressions sont fortes. Manger bio pour ne pas s’empoisonner est réservé à une élite.

En bref, toute tentative d’émancipation du système imposé est vouée à l’échec à moins d’une persévérance et d’une force morale hors du commun.

Néanmoins, nous sommes encouragés à être esclave de nos passions, à jouir de tout et sans limites. Cela résulte de l’idéologie athée libertaire : nous n’avons qu’une vie, alors profitons-en. Nous constatons pourtant aujourd’hui les méfaits de cette vision de la vie : frustrations, maladies, suicides, divorces, pollution, addictions…

Alors, sommes-nous aussi libres qu’on le prétend ? Ou juste libres de s’auto-détruire ?

 

 

Syrie/Egypte : pour Israël préfère Bachar El Assad ?

Syrie/Egypte : pourquoi Israël préfère Bachar El Assad ?

[pullquote]Voilà une vidéo qui vous explique qui est la famille Assad. Qui vous explique également pourquoi l’état d’Israël aime Bachar, craint les Sunnites et les Frères Musulmans ![/pullquote]

Syrie/Egypte : pour Israël préfère Bachar El Assad ?

Syrie/Egypte : pour Israël préfère Bachar El Assad ?

Alimentation : De nombreuses villes sont en passe d’être autosuffisantes!

Alimentation : De nombreuses villes sont en passe d’être autosuffisantes!

[pullquote]La révolution par l’autosuffisance est l’une des vraies révolutions à mener ! La révolution par le jardin c’est l’avenir d’une vraie autonomie économique, mais également politique ! Il y a de l’espoir ![/pullquote]

Alimentation : De nombreuses villes sont en passe d’être autosuffisantes!

Alimentation : De nombreuses villes sont en passe d’être autosuffisantes!

Terre – Ensemble : La (R)évolution des jardins est en marche… Déjà ça et là, des villes du Royaume-Uni, de France et d’ailleurs s’apprêtent à faire sonner le gong d’une autosuffisance alimentaire réussie!
Si je vous en parle, c’est pour vous pousser à rejoindre ces villes qui se donnent cinq ans pour être autosuffisantes, je dois bien l’avouer. Mais puis-je ajouter que les autorités de ces villes solidaires et partageuses s’inquiètent moins de ce que mangent leurs habitants? Qu’être autosuffisant présente de nombreux avantages locaux ?

Exemple : la ville de Leeds (comté de Yorkshire de l’Ouest) compte 700.000 habitants et pour 2018, ces derniers comptent bien être autosuffisants.
Comment? Partout dans les écoles, les lycées, les rues, chez les particuliers et même dans les universités… des potagers remplacent les pelouses. On y enseigne l’art de cultiver aux enfants. On y plante des arbres fruitiers.

 

SOURCE

La France prépare le génocide musulman en Centrafrique

Comment la France a préparé le génocide musulman en Centrafrique

[pullquote]

Voilà comment la France procède au pillage de la Centrafrique en coopérant avec les crétins du pays contre les musulmans pour débarrasser le pays et ensuite mettre la main sur les richesses. Ces Crétins sur place ce mettent le doigt dans l’œil, seule une poignée de voyous profitera de cette trahison qui aura permis à la France de mettre la main sur les richesses du pays !

[/pullquote]

Finkilekraut l'hystérique

Finkielkraut : La France mérite notre haine, nous juifs !

[pullquote]

Alain Finkielkraut, élu à Star Académie pardon à l’Académie Française, disait il y a quelque temps qu’il ne comprenait pas pourquoi les « les beurs » avait un accent ? Qu’est-ce qu’un accent beur je vous le demande ? Le même Finkielkraut, qui a dit que la France méritait la haine des Juifs. Voilà qui on a élu à l’Académie Française, un hystérique haineux…

[/pullquote]

Finkilekraut l'hystérique

Finkilekraut l’hystérique

 

Propos de Finkielkraut

Propos de Finkielkraut

Valmy et la Vendée, le FN regarde l'histoire de France que d'un seul œil

Valmy et la Vendée, le FN regarde l’histoire de France que d’un seul œil

[pullquote]Valls dans son dernier discours nous a parlé de la bataille de Valmy :) qui est en réalité une non bataille. Eh oui les politiques se sont improvisés historiens à des fins politiques, tels que le FN qui à chaque élection nous parle de la bataille de Valmy :) Le FN fidèle à lui-même se faisant l’hérités de la France en travestissant l’histoire de France :) . Juste pour vous dire que l’a encore le monde politique nous leurre. Ecoutez donc ce conférencier qui mériterait d’être connue et écouter…[/pullquote]

Valmy et la Vendée, le FN regarde l'histoire de France que d'un seul œil

Egypte: plus de 500 pro-Morsi condamnés à mort

Egypte: plus de 500 pro-Morsi condamnés à mort

[pullquote] On a destitué Mohamed Morsi, au nom de la démocratie, maintenant au condamne à mort 529 pro-Morsi toujours au nom de la démocratie. Où sont ceux qui hier criaient non à un état Islamique en Egypte, demandant l’instauration d’une démocratie en Egypte, et reste muet face à cette décision de justice honteuse et antidémocratique? Voilà qui montre bien la mascarade opérer par des mains extérieurs au pays, en particulier celle des dirigeants Israéliens dont leur idéologie politique dépend directement de l’avenir de l’Egypte, qu’il faut impérativement contrôler.[/pullquote]

Egypte: plus de 500 pro-Morsi condamnés à mort

Egypte: plus de 500 pro-Morsi condamnés à mort

Municipale Bobigny

Islamophobie : voilà pour ceux qui nous expliquent que voter est haram (interdit)

[pullquote]Voilà le résultat de tous ces gens de confession musulmane, « savants du net », qui n’arrêtent pas de dire que le vote est haram (interdit) incitant beaucoup de musulmans à ne pas se rendre aux urnes ! Voilà le résultat, ces jeunes filles se font insulter d’intégristes etc. parce que politiquement nous sommes absents, juste présents pour aller chialer chez le maire comme des petites chattes effrayées alors que cette jeune fille, Linda (que j’ai vue grandir, je l’ai portée dans mes bras, une fille extraordinaire), est justement engagée en tant que citoyenne active sur le terrain depuis 17 ans et également sur le plan politique puisqu’elle est sur une des listes qui se présentent sur la ville. Heureusement que dans la communauté musulmane, à défaut de courage politique chez les hommes qui ne savent que pleurer dès qu’une de nos sœurs est gravement violentée, il y a des femmes courageuses comme Linda, que Dieu la bénisse…[/pullquote]

Municipale Bobigny

Municipale Bobigny

Les moudjahidines de Jabhat al-Islamiyya (Front islamique), de Jabhat al-Nosra (Front al-Nosra) et de la Dawla islamiyya fi al-Iraq wa Sham (Etat islamique en Irak et au Levant) a combattre conjointement l’ennemi chiito-alaouite

Jabhat al-Nosra, Jabhat al-Islamiyya et la Dawla Islamiyya s’allient à Yabroud

[pullquote]

Qui nous trouvons en première ligne sur le terrain pour aller massacrer les musulmans « sunnite » ? Les chiites lourdement armées pour soutenir les intérêts de Bachar al Assad et leurs propres intérêts (intérêts chiito-alaouite ).[/pullquote]

Les moudjahidines de Jabhat al-Islamiyya (Front islamique), de Jabhat al-Nosra (Front al-Nosra) et de la Dawla islamiyya fi al-Iraq wa Sham (Etat islamique en Irak et au Levant) a combattre conjointement l’ennemi chiito-alaouite

Les moudjahidines de Jabhat al-Islamiyya (Front islamique), de Jabhat al-Nosra (Front al-Nosra) et de la Dawla islamiyya fi al-Iraq wa Sham (Etat islamique en Irak et au Levant) a combattre conjointement l’ennemi chiito-alaouite

Dans la bataille qui se déroule à Yabroud, bastion rebelle qui tient bon face aux multiples percées loyalistes, l’urgence de la situation a mené les moudjahidines de Jabhat al-Islamiyya (Front islamique), de Jabhat al-Nosra (Front al-Nosra) et de la Dawla islamiyya fi al-Iraq wa Sham (Etat islamique en Irak et au Levant) a combattre conjointement l’ennemi chiito-alaouite tout en mettant de coté les querelles internes qui ont ensanglanté la résistance ces derniers mois. Et cette union des forces a largement porté ses fruits.

En effet, d’après une information révélée par l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) qui cite une source locale (de Rif Dimashq), un général de l’armée loyaliste a été tué dans les combats qui ont opposé les moudjahidines aux hommes de Bachar al-Assad dans la ville de Yabroud.

Les combats qui ont mené à la mort du haut gradé avaient débuté dans la matinée du 13 mars dernier lorsqu’une offensive du Hezbollah avait permis une avancée majeure dans la ville rebelle, située non loin de la frontière libanaise et à proximité de la route stratégique reliant Damas à Alep.

Les affrontements avaient été accompagnés par d’intenses bombardements de l’armée de l’air alaouite qui n’a pas lésiné sur les moyens pour fragiliser les postes clés tenus à Yabroud par le contingent islamique.

Cette opération et le succès qu’elle a induit témoigne de la force des moudjahidines lorsque leurs rangs demeurent serrés face à un ennemi qui n’attend qu’une seule brèche pour s’y engouffrer afin d’attiser les tensions.

La machine de propagande médiatique de l’Etat alaouite n’a pas attendu la fin des combats pour crier à la victoire à Yabroud en annonçant ce dimanche matin le « nettoyage » du bastion rebelle. Cependant, cette fuite en avant relève l’incapacité structurelle du régime à débarrasser de manière permanente les zones conquises. Autrement dit, le régime ne peut, et tout au plus, qu’assiéger les zones rebelles sans jamais parvenir à les contrôler totalement.

D’après des sources militaires citées par l’agence de presse Reuters, ce sont les militants du Hezbollah qui auraient mené la majeure partie des opérations à Yabroud, dans la région de Damas, en raison de leur expérience de la guerre urbaine mais surtout en raison des enjeux vitaux qui se jouet autour du contrôle de la ville.

Des bombardements aux barils d’explosifs assurés par les hélicoptères de combat du régime ont accompagné les avancées des terroristes du Hezbollah qui pouvaient compter sur un équipement militaire de pointe, ce qui témoigne de la sophistication de leur armement.

Le Front islamique et l’Etat islamique en Irak et au Levant jettent toutes leurs forces dans la protection de la ville pendant que le Front al-Nosra frappent intensément les positions ennemies.

En ce dimanche 16 mars 2014, la situation est indéniablement en faveur des troupes loyalistes qui accumulent les victoires stratégiques, sans doute facilitées par les affrontements intra-rébellions.

L’implication massive du Hezbollah dans les combats de Yabroud s’explique aisément par la crainte de voir la ville frontalière avec le Liban tomber aux mains de la résistance islamique. Si un tel scénario se produisait, cela aurait pour effet direct de bloquer une importante voie d’approvisionnement pour le parti terroriste chiite, engagé en Syrie depuis les premiers jours de la guerre, en plus de permettre une ouverture vers la ville sunnite libanaise d’Arsal.

Islamic-news.info/

SOURCE

Théorie du Genre

Tarik Ramadan : Sans Nom

[pullquote]A l’approche des municipales, les esprits s’excitent, certains plus que d’autres. Les méthodes employées doivent faire rougir le monde politique en écoutant LLP déverser sa haine de Tarik Ramadan en s’en prenant à sa fille. Ce serait l’équipe de Farida Belghoul entendez par là E&R (ne nous prenez pas pour des cons avec vos histoires d’équipe Belghoul) qui aurait alerté LLP sur les propos qu’aurait tenu Maryam Ramadan sur le Genre, tiens donc Farida Belghoul verrait-elle en Maryam Ramadan une sérieuse«  concurrente » ? Les origines Egyptienne de Maryam Ramadan poserait-il problème à certains ? [/pullquote]

Théorie du Genre

Théorie du Genre


Si vous avez 34 minutes de vie à perdre (générique et placement de produit exclus) vous pouvez regarder une vidéo de l’auto-proclamé libre penseur (LLP) intitulez «Tariq Ramadan et Oubrou face à la théorie du genre» J’avais sûrement mieux à faire, mais dans la mesure ou LLP s’adresse directement aux musulmans je me suis dit pourquoi pas l’écouter. De plus à la fin de la vidéo, et pendant, c’est en tant que musulman que les bras m’en sont tombé. Je me suis repris et j’invoque Allah pour qu’il nous guide, qu’Il ouvre nos poitrines à Son rappel, que nous corrigeons nos erreurs et qu’Il nous accorde sa Miséricorde. Dans cette article je tenterais de reprendre la structure argumentaire de la vidéo en soulevant ses arguments concernant nos coreligionnaires.

LLP commence par nous présenter les raisons qui ont motivé sa vidéo. Il lui semble essentiel de parler dans un paradigme religieux, du silence complice des personnalités musulmanes -promues par les médias- sur les questions liées à l’enseignement de la théorie du genre dans les écoles. Il nous explique ensuite que pour parler dans un paradigme religieux il faut être un homme de religion qui connaît des textes par cœur (Coran, Sunah, Fiqh) Parce qu’il n’y aurait pas en France de tel personne (puis concédant qu’il y en aurait, mais très peu) on le sent tenté de parler -lui, docteur en médecine dentaire- de religion. Pour prouver qu’il n’y aurait pas de tel personnes, il tente de démontrer que ceux présentés dans les médias ne sont pas légitimes.

Salim Laibi, qui serait arrivé en France de son Algérie natale à ses 19 ans, commence par stigmatiser «l’apatride» T. Ramadan. La vérité a-t-elle besoin d’un passeport, si oui combien de passeports avez vous? Vous dont, ni le sol ni le sang (sauf alliance, ou de papier comme M. Valls) ne permet -a priori- de vous compter parmi les français. A défaut de transparence sur cette question, ne stigmatisez pas la paille dans l’œil de notre frère. Je passe les quelques bassesses physiques pour aller à la suite de son propos ou il nous explique que, malgré le site internet de T. Ramadan et ses nombreux passages médiatiques, il ne l’a pas entendu se positionner sur l’enseignement de la théorie du genre. La chose est suffisamment grave -selon lui- pour avoir un rappel religieux. Il a réussit à ne pas dépasser sa fonction de dentiste une première fois, ça ne sera pas pour la seconde. Il ne parlera pas de religion car il n’a pas la formation, il parlera en arabe. Pas besoin d’être musulman pour ça. Qui ne dit mot consent, nous dit il en arabe. Ne pouvant attaquer T. Ramadan, qui ne dit mot, il donne la parole à Mariam Ramadan fille de Tariq. Celle ci dit avoir fait un master d’étude du genre spécialisé sur les femmes africaines. Est-ce assez pour condamner son père? Je le redis, depuis Ézéchiel (18, verset 20) « le fils ne portera pas l’iniquité de son père » et inversement. Tenter de toucher un père via ses enfants ce n’est ni musulman, ni chrétien, ni juif. C’est sans nom, je pense que même la morale laïc réprouve cette méthode. Est-ce parce que sa fille suit son propre destin que T. Ramadan n’est pas légitime pour s’adresser aux musulmans?

Pour faire la transition, il tient a préciser qu’il ne souhaite pas la polémique. Ne pas vouloir faire de polémique en nommant des personnes c’est étrange. Il site un autre nom durant cette transition: Albert Ali. Une personne qui aurait suivi un cursus -sans le finir- dans la couveuse de l’UOIF à Château-Chinon (page 27) Ensuite il parle aux croyants. Aux croyants qui croient et qui savent qu’il y a une accélération du temps. Je suis croyant, musulman, mais je ne connaît pas de dalil en ce sens (preuve scriptural) A moins… A moins qu’il pense que le Djallal ai commencé son règne et qu’il parle du hadith «un jour comme un mois…» Docteur, le Djallal règne-t-il sur terre? Si non, pouvez vous préciser ce que je trouve intéressant comme tout musulman qui ignore quelque chose sur sa religion?

Second temps, second personnage. LLP tente de nous expliquer que M. Oubrou ne serait pas plus légitime que le premier Tariq pour s’adresser aux musulmans. Premièrement, parce qu’il est lié à l’UOIF comme T. Ramadan… Et comme Albert Ali. Si des liens avec l’UOIF sont rédhibitoires, je ne comprend pas pourquoi vous citez Albert Ali. Deuxièmement, parce qu’il a reçu la légion d’honneur. Est-ce que recevoir la légion d’honneur d’un état qui ne reconnaît aucun Dieu fait sortir de l’islam? Il ne répond pas cette question et en insinue une autre en procédant par comparaison: des délinquants ou des mis en examen ont reçu cet insigne républicain donc… T. Oubrou est un voyou? Non, LLP ne va pas jusque là, d’ailleurs il ne sais peut-être pas lui même ou il va car cet argument s’arrête la. Troisièmement, il suppose que T. Oubrou est franc-maçon. Pourquoi supposer cela? Car les franc-maçon sont des menteurs et malgré que notre frère -jusqu’à preuve du contraire- se défend d’en être, sa réponse à déplu à LLP. T. Oubrou répond, quand on l’a questionné sur ses “planches” face aux franc-maçon, qu’il rencontre tout le monde; même le diable s’il le faut. Je poserai une question en conclusion sur cette “énormité métaphysique” qui aurait trahi l’obédience de T. Oubrou car je voudrais souligner une chose ici.

Pour répondre à « l’énormité métaphysique » prononcé par T. Oubrou LLP s’appuie sur des versets coranique. Bon oui, LLP a cédé à la tention et parle de religion sans diplôme. Mais ce n’est qu’une partie de ce que je voudrais que vous remarquiez. Regardez la structure : T. Ramadan, Transition, T. Oubrou (3) Dans ce troisième point:UOIF, Légion d’honneur, Franc-maçon (3 encore) Enfin, c’est à la troisième fois qu’il « répond à la tentation » et parle de quelque chose alors dont il ne devrait pas en parler. C’est pas satanique ça ? C’est pas pyramidale ? Mélanger du sacré (verset coranique) dans un tel schéma, n’est-ce pas le signe que vous êtes un illuminati ? Et même si vous dites que non, comment vous croire car les illuminati sont des menteurs !

Enfin, pour faire la transition sur la suite de sa vidéo dans laquelle il nous expliquera ce que serait la théorie du genre dans les écoles, LLP reprend une réponse de T. Oubrou qui a été questionné sur les JRE. Qualifiant de verbiage deux mots qu’il ne comprend pas, il enfourche ensuite sa monture de chevalier protecteur de nos enfants. L’imam de Bordeaux a osé parler de fantasme. Je ne suis pas le premier à demander cela à LLP: “retourne au texte Salim” Avec un minimum d’effort on comprend que T. Oubrou qualifie de fantasme le « repli » sur des valeurs et des traditions. En faite, il dit que ceux qui -dans notre communauté musulmane- veulent le retour de la tradition fantasme cette tradition. L’islam n’est pas une tradition, on peut être musulman et de tradition sénégalaise ou pachtoune. Il aurait été intéressant que vous le compreniez. Ainsi vous auriez pu demander à ceux avec qui vous êtes associez pour les JRE : êtes vous pour un retour à une tradition chrétienne et islamo-compatible ou une tradition française qui s’est faite sans musulmans ou juifs pleinement citoyens et en expulsant de temps en temps des protestants. Bref, T. Oubrou ne qualifie pas l’enseignement du genre dans les écoles de fantasme. De plus il déplore un « manque de clarté » du gouvernement dans son projet sociétal, ce qui va dans votre sens. Vous pouvez redescendre de votre ane.

Je vous fait grâce de la suite de la vidéo. Vous l’attendez peut-être, l’énorme question métaphysique : A la demande d’Allah, devant quel créature aurait du se prosterner ce très haut placé qu’était le diable?.. Notre “misérable” père Adam (sws). Le da’wa est un devoir pour tout musulman, même envers le diable pour qui craint uniquement Allah. C’est un devoir (l’équivalent de l’évangélisation: la da’wa)  Certes la guidée appartient à Allah (swt) Il a laissé à l’homme la gérance de ce monde: le Califat. Petite question rhétorique: voulez-vous être calife à la place du calife? La nature ayant horreur du vide, escomptez vous prendre la place de ceux que vous critiquez? Moi? La belle place que je convoite est auprès de notre Seigneur. Pourquoi vous en prenez vous à nos frères si ce n’est pour leurs places? En conclusion de votre vidéo, vous vous adressez toujours aux musulmans afin qu’ils boycottent le PS. Ce qui reviens à faire le jeu du FN comme je l’ai expliqué dans un autre article.  Mais de faire ce jeu vous vous en défendez, tout en qualifiant dans la même vidéo M. Holeindre (figure de l’extrême droite) de «grand résistant». Grand résistant à quoi M. Laïbi? Pour la France libre avant ces 16 ans ? Contre le Vietnam puis l’Algérie libre? D’autre avant moi vous on adressez un rappel à leur façon sur vos façons, je paraphraserai le propriétaire de ce site pour résumer mes intentions et conclure «Libère toi Salim! Brise tes chaînes

Poutine devra-t-il taper sur l'Ukraine pour éviter d'être isolé sur l'échiquier politique

Russie : L’oncle Sam, avec le couteau dans la salle de billard.

[pullquote]Poutine devra-t-il taper sur l’Ukraine pour éviter d’être isolé sur l’échiquier politique et défendre ses intérêts qui se trouvent en Syrie ? Où alors Poutine et l’Ukraine trouveront-ils un accord pour faire face aux pressions extérieurs ?[/pullquote]

Poutine devra-t-il taper sur l'Ukraine pour éviter d'être isolé sur l'échiquier politique

Poutine devra-t-il taper sur l’Ukraine pour éviter d’être isolé sur l’échiquier politique

Vous n’aurez pas à attendre, cette fois, la fin de l’article pour comprendre le titre de l’article. Ma sœur a pris l’initiative d’interdire la télévision à son enfant de bientôt trois ans. L’enfant retrouve de l’imagination et pour ne pas qu’il joue seul toute la journée on ressort les vieux jeux de société. Vous avez devinez, c’est le Cluedo ! Bon, à trois ans ce n’est pas pour l’instant mais pour un peu plus tard. V. Poutine, dans le rôle du docteur Lenoir, n’est pas encore mort mais il semble en position délicate. Je vous invite dans cette drôle de partie.

Durant les Jeux Olympique de Sochi, les services américains n’ont pas chômé sur le jeux de l’échec mondial. Le pion syrien continu d’être fragilisé et celui du Venezuela reste sous la menace. L’oncle Sam a, semble-t-il, pris l’initiative en relançant une manœuvre sur le pion ukrainien. La stratégie américaine contre la Russie est celle de l’encerclement et une Syrie américaine éviterai une attaque russe de revers en cas d’ouverture d’un front caucasien. L’Ukraine, ancienne république de l’URSS, est frontalière de la Russie et la menace plus que la Géorgie ou les pays Balte car il n’y a aucun revers pour la Russie si l’Ukraine n’est plus dans leur sphère d’influence . Cette menace ukrainienne me semble être un coup de billard, ou du chantage, qu’exerce l’oncle Sam envers le docteur Lenoir. Soit tu acceptes le nœud coulant (encerclement syrien) soit tu auras un couteau sous la gorge (l’Ukraine).

Mais le docteur Lenoir à de la bouteille (de kvas) et l’oncle Sam qui menace aussi le colonel Moutarde (la Chine) risque de boire un calice empoisonné. La Syrie avertie d’ores et déjà qu’une attaque de rebelles appuyés par des blindés via la frontière sud avec la Jordanie est en préparation. Ce n’est pas la première fois que cette rumeur coure. Elle évolue : en 2012 les rebelles n’était pas blindé et depuis le gouvernement El-Assad attend que ce joue la rechange (ou rejoue la propagnade) Les événements en Ukraine peuvent être expliqués à la lumière de cette opération en Syrie qui serait prévue au printemps.

Petit flash-back à l’été 2013, début septembre 2013 plus précisément. Les russes parvinrent à intercepter et détruire deux missiles américains visant la Syrie. Officiellement : la Russie affirme avoir vu, grâce à ces radar dans le Caucase, deux missiles en Méditerrané qui, toujours officiellement, aurait été tirées par Israël à des fins d’études météorologique. Oui, oui, brave gens qui commentaient en laissant un trace de la propagande! C’est grâce à des missiles de croisière que votre météo est précise à 15 jours. Officieusement : les russes ont démontré que leur système de radars contrait le brouillage américain grâce à leur flotte repositionnée en Méditerrané.

Repositionnement de leur flotte en Méditerrané… Mais ou était positionnée originellement la plupart de cette flotte ? Dans le mille Émile : en mer Noire, amarré à la base naval russe en Crimée (83 % russe 17 % ukrainienne). La situation en Ukraine peut être vue comme une tentative de fixation de la flotte russe qui aurait empêché une attaque de rebelles syriens via la Jordanie en 2013 reportant la revanche de 2012. La réponse russe paraît correspondre à cette analyse. En effet V. Poutine semble être près à sacrifier l’intégrité territorial de l’Ukraine tant que la Crimée (et quelques régions tampons à la frontière terrestre) reste sous influence russe. Qui plus est, les référendums locaux qui permettront de donner le change droit-de-lhommes-quement ont été avancé. Une pierre deux coups : la Russie à la manière américaine aide un peuple (de Crimée ou est-ukrainien) qui a exprimé vouloir disposer de lui même & plus tôt le pouvoir en Crimée sera établi, plus tôt la flotte sera libre de se rendre en Méditerranée.

Mais l’oncle Sam n’est pas le seule en vouloir au docteur Lenoir, il y a Mademoiselle Chose (L’Union Européenne ~ OTAN) L’Europe qui a intérêt à un changement en Syrie pour que ses importations de gaz ne dépendent pas trop du Kremlin à aussi un intérêt en Ukraine. Quand on parle d’Europe centrale, on parle d’Allemagne. L’intérêt allemand à la dislocation de la Yougoslavie est un secret de polichinelle. La encore une dislocation de l’Ukraine ou une intégration à l’UE, en forme de baisé de Judas, fait le jeux de Berlin. Pour les allemands, les Slaves sont des esclaves (et pas qu’étymologiquement). Yougos ou Ukos n’ont pas à produire de façon industrielle, sans quoi ils concurrenceront l’Allemagne dans le marché de l’Europe Centrale.

L’oncle Sam, vous ai je déjà dis, menace aussi le colonel Moutarde. Mais sur ce coté de l’échiquier il ne dispose pas de Mademoiselle Chose pour l’assister dans ses œuvres. De plus, même si le docteur Lenoire semble dans la réaction, lentement mais sûrement, il passe à l’action. Ne voulant pas attaquer de front l’oncle Sam, c’est envers Mademoiselle Chose qu’il agit. Pour se faire il pourrait recruter des agents de déstabilisation et répondre aux révolutions colorés par la même chose. Sans attendre une énième crise du capitalisme, le docteur Lenoir pourrait indisposer mademoiselle Chose dont la schizophrénie est le talon d’Achille. Si une voix fondatrice dans la tête de Mademoiselle Chose venait à la quitter, il ne lui resterai que le suicide ou la dépression dans les bras du docteur.

Ce serai la première révolution colorée en France depuis mai 68 (sans remonter à juillet 1789) Après Dany le Rouge voilà Alain le Chauve. Quand je vois tous les liens sur « les sites de la dissidence » vers des informations russes, et surtout quand j’entends « fantomas » avouer qu’il a déjà travailler pour l’étranger moyennant finance (l’Iran) je me demande si ceux de ce mouvement sont tous des idiots utiles avec leur BHL en tête. Je me rappel de M. Gouasmi disant : « le sionisme fera de chaque français un palestinien dans son propre pays » et me demande maintenant si : « la dissidence ne fera-t-elle pas de chaque français un syrien (ou un ukrainien) dans son propre pays ? » Gardon confiance en Dieu, il ne change pas l’état d’un peuple sans que celui ne change auparavant (Coran s13v11) En l’état actuel, serait-ce un réel changement que nous nous créons, ou certains tentent-ils de nous pousser dans le chaos pour changer notre sphère d’influence ? Dieu est plus savant.

En Israël, François Fillon évoque « le problème de la religion musulmane »

La laïcité accompagne L’Islam vers un Vatican 2

[pullquote]

Nous entendons de plus en plus de juifs sionistes qu’ils soient journalistes, hommes politiques, intellectuels nous expliquer que les musulmans joueraient un rôle important en France ce qui les inquiètes. Finkielkraut a été sur la question plus honnête en disant clairement que les musulmans pouvaient être dangereux de par le nombre pour les intérêts Israélien s’ils votent mal. Fillon nous explique qu’il est Catholique, mais ce réjouit que la Laïcité a fait disparaître le Catholicisme en nous expliquant que les Catholiques en voulaient à la Laïcité pas le contraire.

[/pullquote]

En Israël, François Fillon évoque « le problème de la religion musulmane »

En Israël, François Fillon évoque « le problème de la religion musulmane »

PMA

Taubira : L’immigration par la PMA

[pullquote]

Le PS qui une fois encore va faire adopter une loi pour l’adoption. Le PS qui jurait hier à qui veut bien l’entendre qu’il n’y aura pas d’autorisation à la procréation médicalement assistée :) Après tout le PS n’a pas menti la conception se fera à l’étranger :) Une sorte de semi Immigration LOL[/pullquote]

PMA

PMA

Une information qui va faire polémique. Selon une information révélée par RMC, le ministère de la Justice prépare une note permettant aux couples de lesbiennes de pouvoir adopter des enfants nés par PMA à l’étranger. Et ce, en dépit de la promesse du gouvernement d’abandonner la PMA pour les couples de lesbiennes dans la très controversée Loi Famille.

Selon RMC, dans les tout prochains jours les procureurs de la République vont recevoir ce document qui précise comment doit être interprété le texte sur le mariage pour tous. Un « prêt à penser » en quelque sorte.